Comment investir en Bourse quand on débute ? Guide 2024

Analyse

Investir en Bourse, sur le papier, c’est une super solution pour dynamiser votre épargne, et diversifier vos placements.

Par contre, sans les connaissances qui vont avec, ça peut vite être compliqué, et on se retrouve perdu dans un méandre d’informations.

Je vous rassure, aujourd’hui, je vais vous expliquer comment ça fonctionne ! Vous allez voir, investir en Bourse, ce n'est pas si compliqué.

Ça veut dire quoi, investir en Bourse ?

Commençons par la base : la notion “d’investir en Bourse”.

Pour faire bref, investir en Bourse, c’est placer son argent dans des sociétés présente sur les marchés boursiers. On parle alors de sociétés “cotées” en Bourse.

En investissant en actions, vous acquérez une portion de l’entreprise de l’entreprise. Cette part perd ou gagne de la valeur au fil des années.

En investissant en obligations, vous prêtez de l’argent à l’entreprise, qui vous le rembourse ensuite avec des intérêts.

Femme lisant un pacte d'actionnaire

Pourquoi investir en Bourse ?

Investir en Bourse, c’est une bonne idée pour pas mal de raisons 👉

Diversifier votre portefeuille :

La première raison pouvant vous pousser à investir en bourse, dans des actifs cotés, c’est de diversifier votre portefeuille !

L’idée est de répartir vos investissements sur un large éventail d’actions, d’obligations et d’autres titres financiers. Comme ça, vous réduisez le risque global de votre portefeuille.

Des rendements importants :

L’investissement en Bourse, c’est aussi une solution à long terme pour générer des rendements importants. Pour preuve, une étude de l’IEIF datant de fin 2022 révèle que les actions en Bourse ont rapporté en moyenne 15% par an sur 40 ans.

En Bourse, vous pouvez être rémunéré de plusieurs façons :

  • Les dividendes : selon ce qui est défini dans le pacte d'actionnaires, vous pouvez récupérer en numéraire une partie des bénéfices de l'entreprise
  • La plus-value : à la cession de vos titres (actions ou obligations), si leur valeur a augmenté, vous générez une plus-value
  • Les intérêts : quand vous investissez en obligations, vous prêtez à l'entreprise, et récupérez des intérêts de façon régulière

Des avantages fiscaux :

Certains dispositifs vous permettent une réduction d’impôt lorsque vous investissez en Bourse. Le PEA par exemple !

Le lexique de l’investissement en Bourse

Avant de vous expliquer comment s’y prendre pour investir en Bourse, petit récapitulatif des termes à connaître 👇

Action (ou titre) : Une unité de propriété d'une entreprise cotée en Bourse.

Obligation : Une obligation est un titre de créance émis par une entreprise, un gouvernement ou une entité publique ou privée.

Bénéfice par action (BPA) : Le bénéfice net de l'entreprise divisé par le nombre total d'actions en circulation.

Dividende : Une partie des bénéfices d'une entreprise distribuée aux actionnaires.

ETF (Exchange-Traded Fund) : Un ETF est un fonds d'investissement qui est négocié en bourse de la même manière que les actions.

IPO (Initial Public Offering) : Une IPO, est le processus par lequel une entreprise décide de vendre des actions au public pour la première fois. En français, on parle d'introduction en Bourse.

Indice boursier : Une mesure statistique qui représente la performance globale du marché ou d'un secteur spécifique. Parmi les plus connus, on peut citer l'indice boursier français CAC 40, les indices américains S&P 500 ou NASDAQ Composite, l’indice japonais Nikkei 225.

Marché haussier : Une période de croissance soutenue des prix des actions.

Marché baissier : Une période de déclin soutenu des prix des actions.

Homme consultant le cours de ses actions

Investir en Bourse étape par étape

On a le lexique qui va bien, on a l’envie d’investir en Bourse, l’envie d’avoir envie… Y’a plus qu’à !

Pour ça, quelques étapes clés à suivre 👉

Visuel illustrant les étapes pour investir en Bourse

Étape 1 : Se renseigner

En vrai, c’est ce que vous êtes en train de faire en lisant cet article. Ça peut paraître évident, mais avant d’investir en Bourse, il est très important de se renseigner : le fonctionnement des marchés boursiers, d’une action, d’une obligation…

Renseignez-vous aussi sur les différents dispositifs fiscaux avant de vous lancer : ça serait dommage de passer à côté d'une réduction d’impôt !

Étape 2 : Définir sa stratégie d’investissement

Vous avez une enveloppe de prévue pour investir ? Minute papillon ! On ne met pas tout dans un seul type d’actif !

Enfin vous pouvez, mais ça serait prendre un gros risque… À la place, il vaut mieux définir sa stratégie d’investissement : avec 10 000 €, combien mettez-vous dans tel ou tel actif ?

Prenez aussi en compte la temporalité : votre plan d’investissement est-il à court, moyen ou long terme ?

À court terme par exemple, il vaudra mieux investir en obligations.

Étape 3 : Choisir un support d’investissement

On ne fait pas ses courses sans un sac, pas vrai ? Et bien avec l’investissement en Bourse, c’est pareil ! Pour ce type de placement financier, vous avez besoin d’un support adapté.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Un compte-titres
  • Un PEA / PEA-PME…

C’est sur ce support que seront conservées les actions et/ou obligations acquises.

Étape 4 : Choisir ses actions ou obligations

Il est temps de choisir et sélectionner les actions ou obligations dans lesquelles vous allez investir.

En fonction d’où est détenu votre compte-titre ou PEA (courtier en ligne, banque traditionnelle…), l’interface pour cela peut varier.

Étape 5 : Effectuer ses premières transactions

C’est parti ! Vous pouvez acheter les actions ou obligations que vous avez choisies. On parle “d'émettre un ordre de Bourse

Si vous n’êtes pas sûr de vous, il est aussi possible d’investir dans des ETF. Vous avez moins de gestion, mais aussi moins de contrôle !

Étape 6 : Surveiller et ajuster

Maintenant que les titres sont acquis, il faut les surveiller ! L’idée est de garder un œil constant sur l’entreprise dans laquelle vous avez investi (ou sur l’OPC), sur le cours du marché…

Plus vous êtes au fait, plus vite vous pouvez ajuster votre portefeuille en fonction.

Étape 7 : Revendre ses titres

Après un certain temps, vous pouvez revendre vos titres. Le but est toujours le même : générer une plus-value.

Ça se passe souvent par la même interface que celle avec laquelle vous aviez acheté les actions il y a quelques années.

Le plus souvent, on revend ses actions, mais certaines obligations peuvent aussi être échangées sur le marché.

Si vous ne profitez d’aucun dispositif fiscal, la plus-value est soumise au prélèvement forfaitaire unique (PFU) :

  • 12,8 % d’impôt sur le revenu ;
  • 17, 2 % de prélèvements sociaux.

Soit 30 % d’impôt au total.

Étape 8 : Diversifier ses investissements

Sans doute l’étape la plus importante : diversifier vos investissements !

Investir en Bourse, c’est bien, mais investir dans de nombreux actifs, c’est encore mieux !

Immobilier, non coté, assurance-vie… Plus vous avez de placements financiers variés, plus votre portefeuille sera résilient dans le temps.

Psst : si vous cherchez à diversifier votre portefeuille, chez Tudigo, on vous propose d’investir dans des start-ups et PME non cotées en Bourse !

Investir en Bourse : les risques

Comme pour tout placement financier, investir en Bourse, c’est prendre un risque.

Le premier, c’est tout simplement la perte partielle ou totale du capital investi : un marché qui prend l’eau, une entreprise qui ne performe pas comme prévu… De nombreuses raisons peuvent bouleverser le marché, et provoquer des pertes comme des gains.

Le second risque, c’est celui de la liquidité. Tous les titres ne sont pas concernés, mais concrètement, il peut être compliqué de récupérer son argent rapidement en cas de besoin.

Pour faire à ça aux imprévus sans piocher dans vos actions, mon conseil, c’est de toujours avoir une épargne de précaution de côté.

Deux femmes observant le cours de leurs actions en Bourse

Une alternative à l’investissement en Bourse : le non coté

Investir en Bourse, c’est indéniablement un bon placement financier pour votre portefeuille. Maintenant, si vous voulez investir en actions ou en obligations, une autre option s’offre à vous : le non coté.

Pour faire très simple, vous investissez dans entreprises qui ne sont pas cotées Bourse (bien vu Sherlock). Une start-up qui vient d’ouvrir et propose un produit révolutionnaire, une petite PME prometteuse…

En investissant dans ce type d’actif, vous prenez souvent un risque plus élevé qu’en Bourse. En contrepartie, vous profitez d’un potentiel de rendement étant lui aussi plus élevé.

C’est aussi l’occasion de donner un sens à votre investissement : vous placez votre argent dans une jeune entreprise française prometteuse. Non seulement vous soutenez le tissu économique national, mais financez aussi un projet qui vous parle réellement.

Petit (gros) bonus : l’investissement dans des PME, souvent non cotées, est associé à pas mal de dispositifs fiscaux avantageux : IR-PME, JEI, 150-0 B Ter…

Chez Tudigo, le non coté c’est justement ce qu’on vous propose ! Sur notre plateforme d’investissement, vous retrouverez de nombreux projets en actions ou en obligations. Medtech, fintech, immobilier, restauration… Il y en a pour tous les goûts.

Non seulement les projets présentent de forts potentiels de rendement, mais ils sont aussi à impact (environnemental, social…)

Inscrivez-vous dès maintenant, et explorez la page des opportunités pour découvrir les projets en cours de levée de fonds.

Avec Tudigo, vous pouvez investir en actions ou obligations à partir de 1 000 €.

Découvrez des projets prometteurs dans lesquels investir

Inscrivez-vous dès maintenant !

Créer son compte

Découvrez nos levées à succès

Découvrir les levées
Visuel illustrant 3 levées de fonds à succès sur Tudigo

Une fois par mois, pour investir rentable, durable et responsable

Déjà plus de 23 000 inscrit.e.s à la newsletter de l’investissement engagé